aivancity

L’ alternance : Un outil de recrutement pour l’entreprise - Un passeport pour l’emploi des jeunes

Un passeport pour l’emploi des jeunes

Un véritable atout pour :

  • s’insérer progressivement dans la vie professionnelle ;
  • bénéficier d’un accompagnement spécifique à l’école et en entreprise, afin de développer ses aptitudes professionnelles ;
  • obtenir une autonomie financière grâce au salaire fixé contractuellement et au financement de la scolarité par l’entreprise ;
  • donner un coup d’accélérateur à sa carrière (jeune diplômé, on est fort de deux ans d’expérience) ;
  • trouver un emploi dès l’issue du contrat.

Un outil de recrutement pour l’entreprise

Des avantages considérables pour :

  • recruter en toute sérénité : la formation permet de transmettre à l’alternant un savoir-faire, d’évaluer ses aptitudes et de tester sa capacité à s’intégrer aux équipes dans le respect de la culture d’entreprise ;
  • renforcer les équipes sans altérer la compétitivité : encadrée par la loi, la rémunération est très attractive pour les entreprises ;
  • valoriser l’affectation de la taxe d’apprentissage en la dédiant à la formation de l’apprenti ;
  • bénéficier d’exonérations de charges et d’aides financières ;
  • créer un lien privilégié avec aivancity, la grande école de l’Intelligence Artificielle, et son corps professoral composé de professeurs chercheurs et d’experts reconnus.

Les modalités de l’alternance :

Qui peut bénéficier d’un contrat d’alternance ?

Pour réaliser ses études en alternance, il existe deux types de contrats :

  • Contrat d'apprentissage :
    • Jeunes de 16 à 29 ans en poursuite d'études
    • Age limite repoussé à 31 ans et plus dans certains cas (handicap, création d'entreprise, etc.)
    • Etre titulaire du niveau requis pour la formation choisie
  • Contrat de professionnalisation :
    • Jeune de 16 à 25 ans révolus à la signature du contrat de professionnalisation (26 ans moins 1 jour)
    • Demandeurs d'emploi âgés de 26 ans et plus, bénéficiaires du RSA, de l'allocation de solidarité, spécifique ou aux personnes ayant bénéficié d'un contrat unique d'insertion

Les deux contrats sont ouverts aux personnes en situation de handicap.

Comment se passe la recherche de l’entreprise ?

  • Vous devez passer et réussir les épreuves d’admission et valider votre inscription au programme. Nous présentons votre candidature à notre réseau d’entreprises partenaires et vous accompagnons pour rendre vos recherches et candidatures personnelles plus efficaces.
  • Nous assurons un suivi administratif de votre dossier jusqu’à la signature du contrat d’alternance.

A quelle date peut-on débuter son alternance ?

  • Sauf dérogation accordée (article D. 6222-19 du Code du travail), l’apprentissage au sein d’une entreprise doit débuter au plus tôt 3 mois avant et au plus tard 3 mois après le début du cycle du CFA auquel l’apprenti est inscrit.
  • S’il s’agit d’un contrat de professionnalisation, le contrat avec l’entreprise peut débuter au plus tôt 1 mois avant le 1er jour de la formation et au plus tard 1 mois après.

Quelle est la durée du contrat d’apprentissage ?

  • Le contrat d’apprentissage signé avec une entreprise, peut être de 12 ou 24 mois, selon la durée de la formation choisie
  • Une période d’essai de 2 mois non renouvelable est incluse
  • Le contrat peut être renouvelé une fois dans la même entreprise pour préparer un niveau de diplôme supérieur.

Quel est le rythme d’alternance ?

Une formation en alternance, est rythmée par des périodes en entreprise et des périodes de cours à aivancity.

Pour le MSc Data Management : une semaine à l’école, trois semaines en entreprise

Quel salaire ?

Grille de salaire pour un contrat d’apprentissage

La rémunération varie selon votre âge et votre progression dans le ou les cycles de formations faisant l’objet de l’apprentissage.

 

  1ère Année 2ème Année 3ème Année
18 - 20 ans 43% du SMIC 51% du SMIC 67% du SMIC
21 - 26 ans 53% du SMIC 61% du SMIC 78% du SMIC
26 ans et + 100% du SMIC 100% du SMIC 100% du SMIC

 

*La rémunération est calculée en % du SMIC (ou du salaire minimum conventionnel s'il est plus favorable pour les 21 ans et plus).

 

Grille de salaire pour un contrat de professionnalisation (hors secteur public)

La rémunération en contrat de professionnalisation varie selon le niveau de qualification et l’âge de l’alternant. Contrairement au contrat d’apprentissage, il n’y a aucune limite d’âge pour suivre sa formation en contrat de professionnalisation. Passé 26 ans, la rémunération équivaut à 100% du SMIC.

 

  INFÉRIEUR A UN BAC PRO ÉGALE OU SUPÉRIEURE A UN BAC PRO
- 21 ans 55% du SMIC 65% du SMIC
21 - 25 ans 70% du SMIC 80% du SMIC

 

*La rémunération est calculée en % du SMIC (ou du salaire minimum conventionnel s'il est plus favorable pour les 21 ans et plus).

Le financement de votre formation est pris en charge par votre entreprise d’accueil et/ou par la branche professionnelle à laquelle votre entreprise est rattachée.

Quels critères pour devenir maître d’apprentissage ?

Il accompagne l’apprenti tout au long de sa formation et contribue à l’acquisition des compétences nécessaires à l’obtention du titre ou du diplôme préparé à aivancity. Il doit répondre à 3 critères :

  • Posséder un titre ou diplôme équivalent à celui préparé par l’apprenti
  • Avoir au moins 2 ans d’expérience professionnelle dans le métier
  • Justifier d’au moins 3 ans d’expérience professionnelle

ETABLISSEMENTS D’ACCUEIL

Pour les contrats d'apprentissage

  • Tous les employeurs de droit privé y compris les associations.
  • Le secteur public non industriel et commercial : l’État (administrations centrales et services déconcentrés) et ses établissements publics administratifs, les collectivités territoriales, les établissements publics hospitaliers…

Pour les contrats de professionnalisation

  • Tous les employeurs de droit privé assujettis au financement de la formation professionnelle, à l’exception de l’État, des collectivités territoriales et de leurs établissements publics à caractère administratif.
  • Les établissements publics industriels et commerciaux , comme la RATP, la SNCF, l’Office national des forêts …

FINANCEMENT DE LA FORMATION

Pour les contrats d'apprentissage

Les niveaux de prise en charge des formations par apprentissage sont fixés et publiés par France Compétences, par décret. L’établissement d’accueil devra contacter son OPCO pour connaître le niveau de prise en charge de la formation, qui dépend de sa branche professionnelle et du diplôme préparé. Selon le prix de la formation, ce niveau de prise en charge déterminera le « reste à charge » employeur, qui lui sera facturé directement. Une convention de formation par apprentissage et un contrat de travail seront signés.

Pour les contrats de professionnalisation

L’entreprise prend à sa charge les frais de formation de son salarié. Elle devra contacter son OPCO pour connaître le niveau de prise en charge de celui-ci, qui déterminera le « reste à charge » facturé à l’employeur. Une convention de formation professionnelle et un contrat de travail seront signés une fois le financement validé par l’entreprise, l’OPCO et le centre de formation.

Quelles aides pour l’entreprise ?

L'Etat met en place une aide à l'embauche exceptionnelle pour soutenir la dynamique de l'Apprentissage initiée en 2019 (+16% de contrats par rapport à l'année précédente).

Afin de limiter les effets COVID19, et de favoriser les recrutements des apprentis et des contrats de professionnalisation rentrée 2020, l'Etat a pris des mesures incitatives qui ont été présentées et précisées le 10 juin 2020. Ces mesures sont prolongées à l’identique jusqu’au 31 décembre 2021 de l’aide exceptionnelle pour l’alternance, de 8000 € pour l’embauche d’un alternant de plus de 18 ans. #1jeune1solution

Aide versée à l'employeur à hauteur de 8 000 € la première année du contrat :

  • Pour les alternants préparant un diplôme de niveau Bac+5 maximum (L3 - M1 et M2).
  • Mesure applicable pour les alternants recrutés entre le 1er juillet 2020 et le 31 décembre 2021
  • Mesure applicable à toutes les entreprises de – de 250 salariés et sous conditions aux plus de 250 salariés qui devront justifier d'un taux de 5% d'alternants dans leurs effectifs d'ici 2021 pour profiter de cette aide. Sinon, elles devront la rembourser.