aivancity

Fiche métier : Juriste en data et en intelligence artificielle

Juriste en data et en intelligence artificielle

L’intelligence artificielle et la data constituent une spécificité nouvelle pour le métier de juriste. Le droit évolue rapidement sur ces questions. Les entreprises ont donc besoin de s’entourer d’experts capables de les aider à placer le respect de l’humain et des lois au cœur de leur évolution technologique.

 

Présentation et missions

Accompagner des avancées fulgurantes dans un cadre légal est la vocation du juriste en data et IA. Il aide les experts à réaliser des projets conformes avec la règlementation. Il sensibilise les collaborateurs aux questions juridiques liées à la data et à l’intelligence artificielle. Il choisit les outils qui permettent d’exercer en toute légalité.

Il a la responsabilité des contrats (préparation, vérification, sécurisation), il répond aux questions juridiques des collaborateurs et de la direction, il suit les procédures en cours. Il assiste aussi à certaines réunions techniques avec les experts pour prendre en compte les aspects opérationnels des projets et leur apporter la conformité.

Un exemple d’application concrète : le juriste data et IA rédige les informations légales qui doivent être accessibles à l’internaute à propos de la sécurisation de ses données personnelles, dans le cadre par exemple d’une vente en ligne.

 

Implications business

Un cadre légal est nécessaire à tous les déploiements de la data et de l’IA, quel que soit le secteur d’activité. Qu’il s’agisse du tertiaire, de la chimie ou de l’agriculture, tous les domaines ont besoin de travailler la conformité de leurs projets technologiques, pour qu’ils puissent voir le jour et surtout évoluer en toute sécurité.

 

Implications éthiques

Liberté, sécurité, confidentialité… sont les enjeux d’une intelligence artificielle respectueuse du droit. L’IA et la data sont des révolutions bénéfiques à condition qu’elles soient respectueuses des valeurs humaines et du droit.

Les programmes d’aivancity intègrent dans leurs apprentissages toutes les composantes de l’intelligence artificielle et ses enjeux, qu’ils soient techniques, technologiques, commerciaux, éthiques ou légaux. C'est une formation globale et hybride qui permet aux futurs aigénieurs de répondre aux nombreux challenges de l'économie et de la société relatifs à l'exploitation du potentiel de la data et de l'intelligence artificielle. Il peut être complété par une formation doctorale ou PhD.

 

Compétences clés

Le bagage en droit est évidemment indispensable, mais il est suivi de près par une bonne connaissance des sujets IA et data. Le juriste data et IA sait faire preuve de pédagogie pour s’adresser aux experts. Ces deux mondes ont en commun le pragmatisme. L’écoute est également importante.

Sens de l’analyse et prédictibilité sont des qualités indispensables au métier de juriste data et IA. Les lois suivent de près les avancées technologiques, il est donc utile de pouvoir défricher le terrain en amont pour avoir un coup d’avance sur les dispositions légales qui seront prises.

 

Tendances et facteurs d’évolution

Embauché en entreprise au sein d’une direction juridique ou par un cabinet d’avocats, il s’adapte à divers secteurs d’activité. Il peut également exercer sa fonction en tant que consultant indépendant.

Loin de freiner la puissance de l’IA et de la data, le juriste veille à lui apporter tout le confort juridique nécessaire à son déploiement. Il garantit aussi aux acteurs de cette révolution une sécurité dans l’exercice de leur expertise. En matière d’IA la conformité et la puissance forment un duo performant.

*IAgénieur et AIgineer sont des termes déposés et protégés par aivancity.